Logo Généalogie (3 ko)

Biographie de Louise TROIVILLE (1885-1939) :

Chapitre 6 : Louise TROIVILLE réside à Chicago (Illinois, Etats-Unis) (1906-1914)

 

Louise déclare demeurer à Chicago en 1907 lorsqu'elle achète une maison à La Roche-Canillac basse. Elle paye au moins sa taxe foncière corrézienne depuis Chicago. L'information nous provient du cadastre de la Roche-Canillac.
Louise demeure toujours à Chicago vers 1911, selon le cadastre de La Roche-Canillac où elle payait encore ses impôts fonciers. Pour les services fiscaux, Louise demeure toujours à Chicago entre 1911 et 1931. (Source : cadastre napoléonien de la Roche-Canillac relevé en 1835, mis à jour en 1882, complété en 1911, puis de 1911 à 1934). Louise TROIVILLE est par contre dénommée "TROUVILLE Louis" par l'employé du cadastre après 1911.

Chicago, Illinois, est située au bord du lac Michigan, au Nord-Est des Etats-Unis

 

De l'éventuelle vie de Louise TROIVILLE à Chicago entre 1906 et 1914, nous ne savons rien sinon qu'elle a déclaré à l'immigration, le 4 février 1906, se rendre chez un(e) ami(e), M. (ou Mme ?) TOMSON habitant au 854 Voibasse Avenue (peut-être Wabbash Avenue).

Nous avons seulement retrouvé des images de la grande métropole à cette époque.

Chicago, rives du lac Michigan (15 ko)

Chicago : les rives du lac Michigan.

Chicago River (10 ko)

La Chicago River en 1930

Terminal de Chicago (8 ko)

Le terminal de Chicago au début du 20ème siècle

Chicago : avenues et gratte-ciels (12 ko)

Les gratte-ciels de Chicago et la Chicago River, vers 1920

La Webbmather Tower de Chicago

Le Théâtre de Chicago vers 1930

Chicago et la Chicago River

Avenue et gratte-ciels de Chicago

Nous n'avons pas réussi à localiser la Voibasse avenue de Chicago où habitait, au numéro 854, l'ami(e) de Louise en 1906, M. (ou Mme) TOMSON. Nous n'avons trouvé aucune information supplémentaire sur un M. TOMSON, patronyme très courant aux Etats-Unis. Nous ne savons même pas s'il s'agit d'un homme ou d'une femme. "M" est-il le diminutif de Monsieur ou l'initiale d'un prénom ?

Par contre, nous avons pu localiser l'endroit où s'est rendu a " voisine" de traversée transatlantique de Louise TROIVILLE, Marthe GAILLARD. Son frère, Albert GAILLARD, habite au 2600 State Street à Chicago.

2066 State Street, Chicago, Illinois

2066 State Street, Chicago, Illinois

De ce frère, Albert GAILLARD, nous ne savons rien. Nous n'avons pas trouvé sa trace sur les registres de passagers des navires transatlantiques en provenance de France dans les 30 années précédant 1906 (Source : Ellis Island website).

De Marthe GAILLARD, nous ne savons rien non plus. Nous avons demandé son acte de naissance à Heyrieux, Isère, France, vers 1881 afin de savoir si elle est rentrée en France après ce voyage à Chicago (un mariage ou un décès aurait peut-être été porté en mention marginale sur son acte de naissance). Nous aurions également pu savoir si, comme Louise TROIVILLE, Marthe GAILLARD avait déguisé son âge pour passer outre-Atlantique ou si elle était bien âgée de 25 ans en 1906. Hélas, la mairie de Heyrieux (Isère) n'a pas trouvé trace de la naissance d'une Marthe Gaillard autour de 1881, ni de son frère Albert GAILLARD d'ailleurs. Le mystère reste entier !

Nous avons également étudié de près la famille de Marie Albertine GAILLARD, la belle -soeur de Louise TROIVILLE, sur Vernon (Eure, France) mais aucune Marthe n'a été découverte.

Qu'allait faire Louise TROIVILLE à Chicago ? Est-elle restée seulement quelques jours ou quelques semaines dans cette métropole avant de s'installer ailleurs aux Etats-Unis ou au Canada, ou de rentrer en France ? Nous ne le savons pas encore... Nous possédons simplement quelques indices. Si Louise n'était pas restée à Chicago, pourquoi les services fiscaux de Corrèze auraient-ils noté que Louise habitait cette ville entre 1907 et 1931 ?

Nous n'avons pas découvert d'autre trace de l'existence de Louise TROIVILLE entre 1906 et 1914. Aucune personne de ce nom ne figure sur les registres de passagers d'Ellis Island...

Comme nous savons que Louise TROIVILLE est de nouveau en France en 1920, elle a forcément retraversé l'Atlantique entre 1906 et 1920. Nous ne savons, hélas, pas où nous adresser aux Etats-Unis ou en France pour trouver les listes de passagers non immigrants à destination de la France...

 

Début de la biographie - Chapitre précédent - Chapitre suivant

Retour ACCUEIL


Contact : Corinne Durand

Tous droits réservés/All right reserved - Si vous souhaitiez utiliser quelques photographies ou actes à titre gratuit à des fins uniquement personnelles, merci de solliciter mon accord écrit auparavant. Aucune utilisation commerciale des images ou des documents n'est autorisée sous peine de poursuites.

Compteur de visite :